La radiographie numérique

Les doses de radiation durant les radiographies dentaires sont parfois une source de crainte
chez certains patients. “Est-ce que la prises des clichés est nécessaire?” “ Est-ce que les
radiations sont dommageables pour ma santé?”

La dose de rayons X reçue dans un examen dentaire

L’une des unités de mesure des radiations est le millisievert (mSv). Une radiographie intra-orale
émet de 0,01 à 0,08 mSV et une radiographie panoramique, 0,04 à 0,3 mSv. Les gens
exposés quotidiennement aux radiations, comme les assistantes, les hygiénistes et les
dentistes sont permis de recevoir 20 mSV par année selon les recommandations de Santé
Canada. La radiation reçue chez le patient durant un examen de routine est donc extrêmement
négligeable.

Saviez-vous que 81% de l’irradiation totale reçue par la population est naturelle. La majeure
partie provient du radon qui est un gaz radioactif d’origine naturelle. Il résulte de la
désintégration de l’uranium de la croûte terrestre. On le trouve partout à la surface du globe
terrestre. Nous emmagasinons environ 2 mSv de radon par année.
Capture d’écran 2016-04-19 à 14.32.00

Capture d’écran 2016-04-19 à 14.31.45

 

 

 

 

 

Nous recevons aussi une irradiation de provenance artificielle, comme le graphique ci-haut le
montre. Même certains de nos aliments consommés émettent une radiation. La portion issue
de la médecine dentaire est minimale comparativement aux autres sources. Maintenant, il est
vrai qu’il serait bien d’éviter au maximum une irradiation qu’elle soit naturelle ou artificielle.
Toutefois, nos patients doivent comprendre que si le dentiste juge nécessaire de prendre des
radiographies, ce n’est que pour faire une évaluation complète de la santé buccale. En omettant
de voir de possible lésions invisibles à l’oeil nu, nous pouvons ignorer le début d’un problème
buccodentaire qui ne fera qu’empirer dans le temps.

Capture d’écran 2016-04-19 à 14.32.00

Capture d’écran 2016-04-19 à 14.32.11

 

 

 

 

 

 

 

Capture d’écran 2016-04-19 à 14.32.38

Les radiographies et la grossesse

Santé Canada indique que ce sont les rayons dirigés vers l’abdomen et le foetus qui doivent
être évités durant le début de la grossesse.  De plus, on recommande d’utiliser des
protecteurs (tablier de plomb) de l’organe reproducteur. Si une grossesse s’annonce, prévoyez
de faire les traitements majeurs avant ou après si possible, au cas où ces traitements
nécessiteraient davantage de prises de radiographies. Nous faisons allusions par exemple à
l’extraction de dents de sagesse ou un traitement de canal.

 

Références:

  • Ordre National des Chirurgiens-Dentistes , Les risques réels de la radiographie dentaire
  • Santé Canada, Santé de l’environnement et du milieu de travail, Radioprotection dans l’exercice de la dentisterie – recommandations concernant l’utilisation des appareils de radiographie dentaire – Code de sécurité 30.
  • Ordre des dentistes du Québec, avril 2012
  • Canada- Santé de l’environnement et du milieu de travail- Code de sécurité 35: Procédure de sécurité pour l’installation, l’utilisation et le contrôle des appareils à rayons X dans les grands établissements radiologiques médicaux